Accueil > Guide pratique > Pompes a chaleur

Pompes a chaleur

Article publié le Jeudi 01 janvier 1970

La pompe à chaleur air-air et celle air-eau restent les modèles les plus fréquemment utilisés. L’air extérieur leur sert à toutes les deux de sources d’énergie et elles y puisent les calories nécessaires à réchauffer ou à rafraîchir l’intérieur de l’habitation.

Elles ne sont pas trop chères comparées à d’autres pompes, sont faciles à installer et peuvent être utilisées en appartement. Dans les régions où il fait très froid, elles ne peuvent servir de chauffage autonome et nécessitent donc une assistance. Il leurs arrive d’être bruyantes quand elles ne sont pas de bonne qualité.

La pompe a chaleur air eau


La pompe à chaleur air-eau utilise les calories prises dans l’air extérieur pour chauffer l’eau comme le ferait une chaudière. Elle peut s’accorder à un chauffage existant très simplement : les PAC haute températures (+ de 65°C) s’accordent avec les radiateurs d’un chauffage central classique et elles sont compatibles avec des radiateurs basse température ainsi que des planchers chauffant. La pompe à chaleur air-eau a en commun avec celle air-air, qu’elle peut chauffer ou rafraîchir l’habitation. Elle produit de l’eau chaude sanitaire et peut fonctionner sans chauffage d’appoint si le climat n’est pas trop rude. De nouvelles pompes à chaleurs sont toutefois créées et peuvent supporter des froids de -25°C sans avoir besoin d’un appoint. Elles ne sont généralement pas onéreuses, mais les plus récentes, pouvant supporter de grands froids le sont. De plus elles bénéficient d’un crédit d’impôt.

 La pompe à chaleur sol-eau et sol-sol

La pompe à chaleur sol-eau et sol-sol peut fonctionner sans utiliser d’appoint ce prouve son autonomie. Elle est performante et permet de produire de l’eau chaude sanitaire et de rafraîchir l’habitat sans pour autant le climatiser. Elle n’est compatible qu’avec les radiateurs basse-température et les planchers chauffant. Elle bénéficie aussi d’un crédit d’impôt et a besoin d’un grand jardin si ses capteurs sont horizontaux. Si au contraire ils sont verticaux, il y a surcout de forage.

La pompe à chaleur eau-eau


La pompe à chaleur eau-eau bénéficie elle aussi d’un crédit d’impôt, peut fonctionner dans chauffage d’appoint et est performante. Elle ne s’adapte qu’à des radiateurs basse-température et plancher chauffant, mais les pompes haute température (eau à + de 65°C) sont compatibles avec les radiateurs d’un chauffage central classique. Pour qu’elle puisse fonctionner, la PAC eau-eau a besoin d’un point d’eau ou d’une nappe phréatique à proximité. Il faut aussi creuser deux forages (un puits peut avoir la même utilité) qui serviront l’un à capter l’eau, l’autre à la rejeter.

Nos rubriques de pompe à chaleur

Inscription gratuite à la newsletter