Accueil > Guide pratique > Pompe à chaleur air air

Pompe à chaleur air air

Article publié le Jeudi 01 janvier 1970

La version air-air de la pompe à chaleur aussi utilise l’air extérieur à la maison pour réchauffer l’intérieur. Son système est composé : d’un  module situé à l’extérieur de la maison et d’une à cinq consoles ou splits (une par chambre si cette dernière fait plus de 8m²) situées à l’intérieur de l’habitat et pouvant se placer soit en haut ou en bas d’un mur.

Un compresseur récupère les calories et les transporte à travers un gaz (le R410A), pour alimenter ces consoles qui font usage de radiateur dans les chambres. Comme pour les PAC air-eau, les PAC air-air peuvent utiliser les calories de l’air extérieur pour rafraîchir la maison.
Le PAC air-air possède aussi de nombreux avantages :

Ses inconvénients eux, ne sont pas aussi nombreux : un éventuel esthétisme et une durée de vie limitée.

 Pompe à chaleur et environnement


Il est vrai que la pompe à chaleur utilise l’énergie renouvelable pour son fonctionnement, mais elle utilise aussi de l’électricité. Cette électricité lui sert à faire fonctionner son compresseur ainsi que les pompes et les ventilateurs… nécessaires au transport et à l’émission de chaleur ou de fraîcheur dans l’habitat. Ses consommations sont toutefois faibles bien que continues pendant toute la saison de chauffe ou même toute l’année si la PAC est réversible. L’utilisation de la géothermie peut réduire de plus des ¾ la consommation d’électricité pour le chauffage et en plus, elle participe au développement durable à cause de la source qu’elle utilise.


Les PAC ont aussi des effets nocifs. Elles utilisent des fluides réfrigérants ou frigorifiques connus sous le nom de ‘’fréon’’, dont certain nommés ‘’FCFC’’ portent atteinte à la couche d’ozone et ont un effet destructeur sur l’atmosphère. Le fluide frigorigène aide au changement d’état des calories récupérées dans l’air, à travers l’énergie mécanique que lui apporte le compresseur. La Communauté Européenne a donc règlementé leur utilisation et a même interdit l’utilisation de certains d’entre ces fluides. Les HCFC sont donc interdits sur le marché, que ce soit pour la production d’équipement de froid ou de conditionnement d’air. Les fluides disponibles sur le marché actuellement sont les : R 407C ; R 410A… qui n’affectent pas la couche d’ozone et sont donc qualifiés de ‘’verts’’.

Nos rubriques de pompe à chaleur

Inscription gratuite à la newsletter